ATLANTES, combos en eaux profondes !

Test du jeu ATLANTES - Combos glissantes en eaux profondes

1-4 joueurs


12 ans et plus

Plutôt adapté à un public joueur ado-adultes

Mécanismes

Draft
Gestion de main
Glissement de carte (indescriptible)


Editeur

Gigamic VF
Auteur : Ivan Tuzovsky
Illustrateur : Collectif

45-60 minutes environ

-

Complexité

Variable - Moyenne.

Un jeu familial "+", les combos à mettre en place font réfléchir. Règles peu complexes.


Parution

2020

Note Atlantes 7

Un rendu graphique d’un bleu profond très réussi, Atlantes est un bon jeu tactique de combinaisons, presque en solitaire, un peu à la wonderful world dans ce qu’il impose comme gymnastique mentale. La mécanique de glissement de cartes est surprenante et bien plaisante !

Son extension est déjà prévue, pour une rejouabilité augmentée et des objectifs plus accrocheurs !

On aime

Le système de glissement des lieux
Le style graphique, les mantas originales
Le challenge proposé

Dommage

Bords des cartes qui blanchissent vite (à sleever)

Assez peu de persos/rois - objectifs trop peu variés

Test du jeu ATLANTES : but du jeu

Gagnez en disposant du plus de points en fin de partie. 


On gagne des points de 3 façons :


1/ en stockant dans notre coffre à trésor des lieux totalement élevés

2/ en validant des objectifs assez rapidement (bonus dégressif pour chaque objectif)

3/ pour chaque carte dont on disposera en main lorsque la partie se terminera...et c'est parfois brutal (avec les objectifs de base, imprimés sur le plateau)


Pour acquérir un lieu on doit l'acheter (pièces) ou le conquérir (pouvoir, la ressource en rouge sur les cartes). 


Votre plateau personnel dispose de 5 emplacements lieux. Les carte lieux offrent souvent des capacités qui vont interagir avec d'autres lieux. Une fois "élevés" (= la carte ne peut plus monter), les lieux n'ont plus de capacité visible et sont à "valider" pour récupérer leur apport en points de victoire. Ils libèrent ainsi une place pour un nouveau lieu à acheter.


Une partie suffit pour prendre le système en main, quelques autres pour optimiser vos combos et jongler de lieu...en lieu. 


ATLANTES : quand se déclenche la fin du jeu ?

Le jeu se termine (après un dernier tour pour tous) quand : 

- la dernière carte de la pioche persos est  révélée

- ou bien la dernière carte de la pioche lieux est révélée

- ou bien quand un joueur valide 4 objectifs


Ce dernier point peut survenir très rapidement notamment avec les objectifs imprimés sur le plateau vraiment simples à atteindre ! Et si on n'y prend garde, hop terminé avant d'avoir mis en rouge votre moteur à points correctement.


Les objectifs supplémentaires inclus dans le jeu sont plus corsés et retarderont cette "course au finish" dont certains joueurs sont des spécialistes :-) Ce sera aussi l'un de nos regrets, on aurait bien vu 5-6 autres objectifs pour varier cette composante du jeu.

En photo : les mantas, aux couleurs des joueurs. D'autres, neutres, sont fournies également. Ce sont des "bonus" très souples d'utilisation, actions, pièces, réduction de coûts... on les retourne après usage, on peut les réactiver.

L'éditeur a choisir d'en faire un élément de jeu à part, recto verso (au lieu de simples jetons cartons).

ATLANTES : focus sur la mécanique de glissement

Ces cartes lieux, d'apparence classique,  intègrent la mécanique qui apporte une petite innovation sympathique à ce jeu.

En plus des habituelles indications de coût, de catégorie ou de points de victoire, la zone verticale sur la gauche montre les capacités qu’on peut obtenir de cette carte. Cela correspond un peu aux découvertes que vous faites en fouillant un lieu.

Sur la photo 1 ci-dessous, on peut « élever » de 2 crans une autre carte. Toute utilisation fera "s'élever" d'un cran la carte utilisée (et parfois la carte cible comme c'est le cas ici). On voit toujours sur cette photo qu'une zone vide suite la fait que ce lieu ne sera pas utilisable...avant d'être élevée à l'aide d'une autre carte. Du coup on peut jouer au ping-pong...cibler une carte puis une autre ... (surtout en fin de partie).

En photo 2 une carte sans pouvoir, qui rapporte uniquement 1 point une fois validée (voir plus bas)... et en photo 3 une carte qui permet justement de stocker dans son coffre une carte totalement élevée (carte de la photo par exemple elle entre en jeu directement élevée)

Dans ATLANTES les points de victoire des lieux ne sont acquis que pour les lieux totalement élevés (= fouillés) et stockés dans votre coffre, en haut du plateau personnel.

La clé du succès sera de combiner astucieusement vos cartes lieux pour jouer un maximum de fois d’affilée quand c’est votre tour…ce qui fera grimper, grimper et encore grimper vos cartes...pour rapidement les stocker et les comptabiliser en fin de partie. 

Photo du dessous : plateau personnel avec quelques lieux "en cours d'élévation"

Avis sur le jeu Atlantes plateau personnel

Un plateau personnel comportant notamment 5 zones "lieux"

Test du jeu ATLANTES : le tour de jeu

Dans Atlantes vous recevez quelques personnages au départ à vos couleurs ainsi qu’un roi (différent selon les joueurs et avec une capacité unique, on peut le choisir par draft).


Des cartes personnages additionnelles sont disponibles au marché, moyennant quelques pièces, avec une ou plusieurs des capacités du jeu.

Utilité : les personnages sont le point de départ d’un tour de jeu, vous DEVEZ jouer une carte (pas plus) et réaliser les actions proposées, quand elles sont possibles. C’est votre action principale. Vous disposez ensuite d'actions secondaires (autant que vous voulez/pouvez)

Les actions secondaires du jeu consistent à retourner si besoin des mantas pour bénéficier de leurs capacités ou d'activer un "lieu" précédemment obtenu. 

Ces capacités consistent, au choix, à élever une carte lieu /recruter un personnage /explorer pour renouveler les lieux présents /stocker des cartes lieux pour scorer…

On appréciera la souplesse du jeu : aucune limite de cartes en main (on gagne même un bonus en dépassant 8 cartes selon les parties). Et aucune limite dans les actions secondaires, si vous pouvez activer un lieu qui permettra d'activer un autre lieu et ainsi de suite... tant mieux pour vous. Chaque activation d'un lieu le fait remonter d'un cran. 

Le côté original d’ATLANTES résidera dans ces actions secondaires liées à l'exploitation des lieux (si on se colle au thème, on fouille les zones découvertes...pour en tirer profit de diverses façon).

Avec les bonnes associations, on pourra "rebondir" de lieu en lieu, c’est le sel de ce jeu, de la combo qui se prévoit et se planifie si on le peut. Et c'est ce qui nous fait penser à un certain Wonderful World pour le côté neuronal de la chose et avouons-le un peu solitaire pour ces deux jeux, on prépare notre petite cuisine chacun le nez sur son plateau ?

Une carte roi, une carte perso, et une carte perso de départ (celle qui permet de reprendre sa défausse en main et de rebooter les mantas)

Test du jeu ATLANTES : notre bilan

On peut dire qu'Atlantes tourne parfaitement une fois en main, les combos sont plaisantes à rechercher et à mettre en place. On joue un peu en mode solo à plusieurs comme dans d'autres bons jeux, ne cherchez pas d'interaction directe du moins dans la boîte de base.


La tension est palpable en fin de partie car un joueur peut réussir à faire de multiples élévations/validations de cartes et vous laisser 20 points derrière ou alors choisir de terminer la partie avant que vous ne lanciez vos récoltes massives de lieux savamment préparées en cascade ! 


En fait il ne manque qu'un petit rien pour passer sur du "très bon cru" (quelques  persos de plus ? ou plus variés ? des missions plutôt que des objectifs parfois  basiques ou à l'inverse durs à atteindre ? ). Ou alors une meilleur utilisation des familles de lieux ?

Bon on chipote sans doute, après plusieurs parties on est toujours ravis d'y jouer mais on se dit que c'est le genre de jeu dont l'extension sera très appréciée pour assurer une longue rejouabilité, les modules annoncés récemment (en VO) semblant justement venir compléter le set de cartes initiales avec un nouveau système d'objectifs.


La jolie boîte qui en jette et ces petites mantas amusantes donnent vraiment envie d'y jouer aux joueurs qui le découvrent.


C'est toutefois après deux ou trois parties qu'on s'amuse à comboter aisément avec ce système innovant de cartes qu'on élève avant de les valider.


Cette partie "élévation de cartes"  est très sympa et on la reverra sans doute dans le futur dans d'autres jeux, plusieurs cartes en une c'est bien vu.


Il y a quelques pictogrammes simples mais qu'une première partie permet de bien digérer.

Petite déception sur la fragilité du bord des cartes qui blanchissent rapidement (bon ça se règle vite avec un sleeve et la boîte inclut un bon thermoformage qui accueillera tout sans problème y compris peut-être l'extension).


Le reste est plus classique mais avec des mécaniques éprouvées, un marché aux persos au tarif dégressif, des lieux sur 2 étages avec une petite remise également et un draft initial pour le choix des rois. 


Atlantes c'est donc une proposition solide donc, un mélange de mécanismes éprouvés et une innovation très plaisante : de quoi faire tourner quelques neurones de ceux qui aiment les coups à 3 ou 4 bandes !


Espérons que l'extension ne tardera pas trop en VF car le module objectifs revu semble très prometteur. En attendant, bonnes plongées, en une heure c'est un format bien sympa autour d'une table de jeu, en bar à jeux ou dans votre bulle...sociale !  

D'autres beaux jeux familiaux "+" qu'on apprécie :